8 février 2023
Service Commercial : +228 90 02 95 47 | Lomé TOGO

Fespaco 2023/ Les actions du Togo vont servir d’exemple

Le Togo est le pays invité d’honneur de la 28ème édition du Festival panafricain de cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). L’information a été donnée le 05 janvier 2023 par nos confrères du site nouvelangle.tg.  

Le Togo va mettre en exergue son potentiel en matière de production audiovisuelle et de développement socio-économique du 25 février au 04 mars 2023 dans la capitale burkinabé. Ce serait à l’occasion de la 28ème édition du  Festival panafricain de cinéma et de la télévision de Ouagadougou. Le pays est l’invité d’honneur de ce grand événement cinématographique panafricain.

Selon le site d’information nouvelangle.tg, la désignation du Togo a été actée à travers une correspondance adressée par le Ministre burkinabé en charge de la culture à son homologue togolais Dr Kossi Gbényo LAMADOKOU. Cette invitation du Togo, vient visiblement couronner les actions du gouvernement togolais en faveur du développement du 7ème art.

« Les efforts déployés par votre gouvernement à travers la création d’un cadre juridique propice à la promotion cinématographique méritent d’être salués à leur juste valeur et servir d’exemple.» Peut-on lire dans la lettre du Ministre burkinabé en charge de la culture.

Il faut rappeler que ces derniers mois, le Togo a entrepris plusieurs initiatives dans le but de booster le secteur de la production cinématographique. Au rang de ces actions, l’on peut citer : L’adoption de la loi portant code du cinéma et de l’image animée en septembre 2021,  le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNCIA) en cours de création et le Fonds National de Soutien à l’Industrie Cinématographique et de l’Audiovisuelle (FoNSICA) dont le décret portant organisation et fonctionnement a été adopté en conseil des ministres le 21 décembre dernier.

Pour rappel, l’édition 2023 du Fespaco portera sur le thème : « Cinéma d’Afrique et culture de la paix ».

Article précédent

FoNSICA pour amoindrir les coups de production des films togolais

article suivant

Togo/ Ces films qui ont marqué l’année 2022

You might be interested in …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.