29 septembre 2022
Service Commercial : +228 90 02 95 47 | Lomé TOGO

Festival// FIFLLOTO 2022, pour promouvoir la culture togolaise

La première édition du Festival International du Film en Langues Locales du Togo (FIFLLOTO) s’est ouverte officiellement le dimanche 04 septembre 2022 au centre des jeunes d’Avédji à Lomé. Prévu pour durer cinq (05) jours, ce festival rassemble des professionnels du cinéma venus du Togo et d’ailleurs. L’idée est de valoriser les valeurs culturelles togolaises à travers le 7ème art à en croire les organisateurs.

Depuis quelques années, la production des œuvres cinématographiques dans les langues du Togo prend de l’ampleur. Les populations également, pour une grande partie s’intéressent à ces films qui pour la plupart, mettent en avant le savoir-faire et le savoir-être togolais. C’est justement ce fait qui a motivé la maison de production Christ Vision à organiser le Festival International du Film en Langues Locales du Togo du 04 au 08 septembre pour mettre encore plus de lumière sur la culture togolaise.

Si certains pays aujourd’hui sont connus à travers le monde  à l’instar de la Chine, les Etats-Unis le Brésil, l’Inde et autres, c’est en partie grâce au cinéma. C’est également l’ambition du FIFLLOTO qui n’est qu’à sa première édition. « Aujourd’hui il y a beaucoup de productions dans nos langue locales. Ces langues locales font partie de nos valeurs culturelles. FIFLLOTO est mis en place pour pouvoir développer et réhabiliter nos cultures qui se perdent. » A déclaré Joël DJONDO Directeur du festival avant d’ajouter : « Nous connaissons beaucoup de choses sur la culture chinoise à travers les films chinois que nous regardons et c’est pareil pour la culture indienne, brésilienne, mexicaine etc. Pourquoi ne pas essayer de promouvoir nos cultures à travers des films et surtout des films en langues locales ».

Au-delà de la  promotion de la culture togolaise, plusieurs autres activités sont inscrites à l’agenda du Festival. Plus de 25 films seront projetés en salle et dans les espaces publics tous les soirs durant le festival. Des sessions ded renforcement de capacité en actora, prise de vue et réalisation, un master class, un gala de football entre professionnels du cinéma, visite des sites touristiques et un concert de chant et humour sont entre autres activités prévues.

Si la production cinématographique au Togo de façon générale souffre cruellement du manque de moyens, celle qui est faite dans les langues locales en souffre encore beaucoup plus d’où l’appel de Joël DJONDO : « Lorsqu’on parle de cinéma, les projets ne sont pas sponsorisés. Il n’y a pas de partenaire et le financement est difficile surtout sur le territoire togolais. Nous voulons vraiment que toute la population se mette autour de cette initiative pour booster le cinéma togolais. »

La première édition du FIFLLOTO prend fin jeudi prochain.   

Article précédent

Promotion des projets et produits cinématographiques en Afrique centrale : A la découverte du MIFAC

article suivant

Semaine nationale du cinéma togolais : Démarrage effectif des activités avec des particularités

You might be interested in …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.