29 septembre 2022
Service Commercial : +228 90 02 95 47 | Lomé TOGO

Semaine nationale du cinéma togolais : Démarrage effectif des activités avec des particularités

C’est parti pour l’édition six(06) de la semaine nationale du cinéma togolais (SNCT). Les activités inscrites à l’agenda de l’évènement ont effectivement démarré ce mardi 06 septembre 2022. C’est la salle de projection de Canal Olympia Godopé à Lomé qui a accueilli la cérémonie d’ouverture officielle de ces activités. Une cérémonie présidée par le Ministre togolais de la culture et du tourisme Dr LAMADOKOU Kossi Gbényo.

Réalisateurs, producteurs, scénaristes, acteurs etc. Ils étaient nombreux ce mardi à Canal Olympia Godopé en plein cœur de la capitale togolaise pour suivre le démarrage effectif des activités marquants l’acte six(06) du rendez-vous annuel du cinéma togolais. Pour cette édition de la SNCT, les professionnels et les amateurs du domaine ne vont pas s’ennuyer. Projections de films en compétition et hors compétition chaque soir du 06 au 09 septembre, Mini marché du film togolais et une grande soirée apothéose avec remise de prix le 10 septembre sont entre autres activités qui vont meubler le programme de la manifestation. Tout se déroule sur le site du Canal Olympia à Hanoukopé.  

La semaine nationale du cinéma togolais 2022 connait une particularité. Il s’agit de la mise en compétition d’une vingtaine de film dans les catégories documentaire et fiction court et long-métrage. Pour cette compétition, la Direction nationale de la cinématographie a enregistré plus d’une vingtaine de productions toutes catégories confondues. « Nous avons voulu qu’à partir de cette édition il faut introduire la notion de compétition. Nous pensons que c’est à partir de à cette notion que le cinéma togolais peut effectivement évoluer.  Nous aurons à la fin à primer les premières réalisations en documentaire et fiction court et long métrage. C’est juste pour les encourager et susciter l’émulation chez les meilleurs producteurs afin que le cinéma togolais rentre vraiment dans la logique des créations internationales ». A déclaré le Patron de la  Direction nationale de la cinématographie, Denis KOUTOM.

Autre innovation de cette année dont a parlé le Directeur national de la cinématographie, le lancement de la SNCT qui s’est déroulé à Kara le 26 août dernier. La délocalisation de ce lancement revêt un sens que le DG Denis KOUTOM explique bien : « Nous sommes toujours dans cette logique que le cinéma togolais soit vu des togolais. C’est pour cela que nous avons même organisé un lancement cette année à l’intérieure du pays. C’est pour approcher le cinéma togolais du Togo profond. Parce qu’il y a aujourd’hui encore des gens qui pensent que le cinéma togolais n’existe pas ».

En ce qui concerne la thématique de la manifestation qui est : « Soutien à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle au Togo », elle rentre bien dans la logique du gouvernement togolais selon le Ministre de la culture et du Tourisme : «Le thème de cette année (…) s’inscrit dans la volonté du gouvernement de faire de la culture un levier important dans la création de l’offre touristique de loisir comme indiqué dans la feuille de route gouvernementale 2025», a dit  Dr LAMADOKOU Kossi Gbényo dans son allocution d’ouverture des activités.

Rappelons qu’en prélude au démarrage officiel des activités de la semaine nationale du cinéma togolais, des formations ont été organisés à l’endroit des acteurs du cinéma du 26 au 30 août 2022 à Lomé, Kpalimé et Kara. Ces formations ont eu pour sujet : L’importance de l’écriture scénaristique dans la fabrication d’un film et la critique cinématographique. Au total 47 cinéastes ont pris part à ces sessions de formation.

Article précédent

Festival// FIFLLOTO 2022, pour promouvoir la culture togolaise

article suivant

Togo-Cinéma// FoNSICA et le Centre National du Cinéma et de l’Image Animée bientôt opérationnels

You might be interested in …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.